Poncifs, suite…

Mail reçu à l’instant même, pour la tendre taquinerie :

“M, et celui de Léonard de Vinci, qu’est-ce que tu nous en dit ? “Le néant n’a point de centre, et ses limites sont le néant”.

Je ne réponds pas. Trop fastoche. Thanks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *