L’introuvable compétence

Le niveau assez lamentable des prétendus analystes et experts qui sévissent sur les chaines d’infos, en charriant leur embrouillamini, leur magma de locutions sans sens, se révèle dans l’emploi pléthorique de la notion de « chambre introuvable ». Il s’agirait de la Chambre qui ne peut générer un gouvernement au regard de l’absence de majorité absolue dans la représentation nationale évoquée dans les sondages des élections en cours. Donc “introuvable” pour gouverner.

Un (ancien) étudiant dans sa première année d’études en science politique sait pourtant qu’il s’agit de l’exact inverse : cette locution est employée en relation avec les élections législatives de 1815, et cette Chambre qui comportait une majorité de députés royalistes, dits « ultras ».

L’expression « chambre introuvable » est attribuée à Louis XVIII , pour exprimer l’idée qu’il n’aurait pu en rêver une aussi favorable à son trône…

Nos professeurs et grands analystes devraient revenir sur les bancs de la Faculté, même si les bancs sont introuvables puisqu’on s’assoit sur tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.